[ A. DELACROIX ] [ A Alaise ] [ Son Histoire ] [ Ses Oeuvres ]
 

Son Histoire:

Alphonse DELACROIX joua un rôle important dans l'évolution du département et de la ville de Besançon au cours du 19ème siècle. Chaque rue de Besançon a le sentiment de porter son empreinte.
Il naquit à Dole (Jura) le 10 janvier 1807.Plaque sous le buste

- En 1816, il est élève à Besançon du peintre Charpentier et de César Convers où il suit des cours de dessin et de géographie descriptive.

- En 1827, à Paris, Percier architecte du Louvre le fait entrer dans l'atelier de Guénepin membre de l'Institut et architecte du département de la Seine. Il réussit brillamment le concours des Beaux-Arts.

- En 1830, de retour à Besançon, il exerce les fonctions d'architecte du département du Doubs et du Diocèse de 1832 à 1855, puis est nommé architecte officiel de la ville de Besançon à partir de 1837 où il préside l'architecture durant près de 40 ans.
Durant ces années, il crée et préside la Société d'Emulation du Doubs (1840).

- En 1866, il fonde et devient le premier président élu de la Société des Architectes du Doubs. Il publie un traité d'architectonique.
Lors de cette même période, il se fait remarquer en tant qu'archéologue.
Suite à ses recherches historiques sur les monuments de Besançon et sur le département du Doubs, il devient l'initiateur de l'aménagement à Besançon d'un musée d'antiquités (1848) "section du musée archéologique".
"Le débat engendré par Alphonse Delacroix, fut la cause occasionnelle de la création d'un musée d'antiquités celtiques et gallo-romaines dans l'ancienne résidence royale de Saint-Germain-en-Laye" (1862), écrit l'archéologue Auguste Castan.
Delacroix fut aussi un des créateurs de la Société de Secours Mutuel pour la classe ouvrière.

- Dès 1858, il propose l'organisation d'une exposition universelle à Besançon. Brillamment et rapidement menée, l'exposition aura lieu deux ans plus tard, du 1er juillet au 29 octobre 1860 sous le patronage de S.A.I. le Prince Napoléon. (horlogerie, agriculture, industrie, beaux-arts). Il conçoit même le plan d'ensemble de l'exposition.

C'est à partir de 1855 (10 novembre), que le récit de ses recherches et découvertes archéologiques sur Besançon et la contrée d'Alaise font revivre dans toute la France le culte des souvenirs de la Gaule.

Il décède à Besançon le 07 janvier 1878.
Au cimetière des Chaprais de Besançon, la plus originale des tombes, une pyramide, c'est là qu'il repose.

Il adorait Besançon dont il disait que c'était la plus belle des contrées. "Il ne fut jaloux que de l'honneur de la ville de Besançon" écrit Auguste Castan en 1885.

 - En 1885, la Société d'Emulation du Doubs et le village d'Alaise rendaient un hommage à celui qui avait revendiqué pour le massif d'Alaise, l'honneur d'avoir été "Le boulevard suprême de l'indépendance des Gaules".

Une grandiose cérémonie d'inauguration du buste de Delacroix eut lieu à Alaise le 9 août en présence des autorités départementales, académiques, de l'architecture, de l'émulation, du clergé… (Œuvre exécutée par l'artiste sculpteur et céramiste Alphonse Voisin, petit-fils du personnage, nom d'artiste: Voisin-Delacroix. 1857-1893).

A cette occasion, fut rappelée la place importante sur le département et Besançon tenue par Delacroix. Et Alaise lui témoigna toute sa gratitude. Puis un juste tribut d'éloges et de regrets fut rendu à celui que l'on vénérait. (Discours de l'archéologue Auguste Castan, de l'architecte Alfred Ducat, du président Léon Barbier, du proviseur Bon et du maire d'Alaise.
Le buste en fonte bronzée de un mètre trente était placé au-dessus d'une fontaine, proche de l'église.

A ce jour, les yeux de bronze veillent toujours sur Alaise !

Les plaques fixées sur le piédestal portent les inscriptions :

"ALPHONSE DELACROIX
Né à Dole le 10 janvier 1807.
Mort à Besançon le 07 janvier 1878"
"Sa découverte archéologique d'Alaise
a fait revivre en France le culte des
souvenirs de l'ancienne Gaule.
Monument érigé avec le concours de la
Société d'Emulation du Doubs parl
a commune d'Alaise.
Mr Martial Bordy étant maire.
M DCCCL XXXV"

 

Chercheur, d'une intelligence hors du commun, d'une nature exceptionnellement riche en aptitudes diverses, "qui savait allier les principes de la Science à ceux des Arts".

Alphonse Delacroix compte parmi les constructeurs-artistes du département. Ses écrits et ses activités font de lui un personnage éminent en Franche-Comté au XIXème siècle.