[ Cartes ] [ Lieux-Dits ] [ AlaiseCentreGéo ]
 

ALAISE : L'abbaye St Paul de Besançon cite: Altare de Alesia. Un bulle du pape Innocent II de 1139 : Ecclesiam de ... de Muynes, de Alesia. Les archives départementales, sur les registes paroissiaux, on cite encore en 1567, les naissances ou décès de personnes d'Alesia ou Alezia, puis quelques dizaines de pages plus loin: Alaisia.  En 1641 : Alaize.  Au début du 19ème siècle : Alaise. 

Camp de Chataillon: Ruines d'un ancien camp ou village. Voir Histoire d'Alaise : "Vestiges

Bois de Monniot ou Mouniot : Munitiones (fortifications). Colline de 100 ha, qui ne pouvait être aux temps anciens vu sa situation, qu'un exemple d'oppidum.  

Mont Bergeret: (454 mètres) Colline élevé au nord du massif, à l'extérieur de celui-ci, qui présente encore des amoncellement de pierres par le travail de mains d'hommes.

Châteley: (Châtteleys) "Castellum, porte fortifiée, rempart" : Eperon rocheux élevé au nord est du massif d'une dénivellation abrupte d'environ 70 mètres avec la rivière le Lison. Sur le dessus, c'est un amoncellement artificiel de pierres.

Gour de conche: Retenue d'eau et impressionnante cascade à l'ouest du Massif. Le peintre Gustave Courbet en a fait un tableau.

La Lanquetine: Chemin ancien à ornières. Voir Histoire d'Alaise : "La route du sel".

Champs Belin : Issu peut-être du Gaulois "Belenos". 

Le Temple: Fosse de 9x15 mètres. A 6 mètres, se trouve une pierre surélevée sur un socle de 0 mètres 80, que les écrit baptisent : Autel druidique et Pierre du sacrifice.

St Reine et belvédère : Voir "Curiosités".

Le Fourré, La Pouge : lieu on l'on a trouvé d'important objet à l'intérieur de tumulus, dont le char (objet du chapitre "Histoire, tumulus) 

Les Fontaines : lieu-dit où les sources abondent.

Camp : nombreuses sont les dénominations passées de Camp en Champ : Camp Baron, Camp Brézy, etc.   Camp, forme qui est passée en français en champ au XVème siècle.